Chômage temporaire suite aux attentats: prolongation jusqu'au 30 juin

Suite aux attentats du 22 mars, le chômage temporaire pour cause de force majeure a déjà été automatiquement accepté jusqu’au 30 avril. Le Ministre de l’emploi, Kris Peeters, a décidé de prolonger cet automatisme pour Bruxelles et le Brabant flamand jusqu’au 30 juin. Pour les entreprises en dehors de Bruxelles et du Brabant flamand, le chômage temporaire pour cause de force majeure reste possible après le 30 avril mais moyennant motivation.

Le régime de ‘chômage temporaire pour causes économiques’ est aussi une option. Voyez à ce sujet notre brève du 14 avril.

L'Onem a adapté ses intructions suite à cette décision ministérielle. Voyez ici.
 

Communiqué de presse du cabinet de Kris Peeters

Publié 27-06-2016

  264