Le taux d’emploi des 20-64 ans dans l’UE supérieur à 70% en 2015

En 2015, le taux d’emploi de la population âgée de 20 à 64 ans dans l’Union européenne (UE) s'est établi à 70,1%, en hausse par rapport à 2014 (69,2%) bien qu'il n'ait pas encore renoué avec son pic de 2008 (70,3%). Une évolution similaire peut être observée pour les hommes: leur taux d’emploi s’est élevé à 75,9% en 2015, en hausse par rapport à 2014 (75,0%) mais toujours inférieur à son niveau de 2008 (77,8%). S'agissant des femmes, leur taux d’emploi des femmes a augmenté constamment depuis 2010 pour culminer à 64,3% en 2015, soit à un niveau supérieur à ses précédents pics de 63,5% et 62,8% enregistrés respectivement en 2014 et 2008. L’objectif de la stratégie Europe 2020 est d’atteindre un taux d’emploi total des 20-64 ans d’au moins 75% dans l’UE d’ici à 2020. Cet objectif a été traduit en objectifs nationaux pour refléter la situation et les possibilités de chaque État membre de contribuer à l’objectif commun.

Le taux d’emploi des 55-64 ans dans l’UE n’a cessé de croître au cours des dernières années, passant de 38,4% en 2002 à 53,3% en 2015. Une plus grande participation des travailleurs âgés est aussi l’un des objectifs de la stratégie Europe 2020 en matière d’emploi.

Ces informations proviennent d’un article publié par Eurostat, l’Office statistique de l’Union européenne, sur la base des résultats de 2015 de l’enquête européenne sur les forces de travail. Cette enquête recueille des données sur l’emploi et le chômage, ainsi que sur un large éventail de variables en rapport avec le marché du travail, dont seule une petite sélection est présentée dans ce communiqué de presse.

Par rapport à 2014, le taux d’emploi des 20-64 ans est en hausse dans quasiment tous les États membres en 2015, plus particulièrement en Hongrie, en Estonie, en Espagne, en Bulgarie, en Lettonie, en Irlande et en Slovaquie. Des taux d’emploi supérieurs à 75% ont été enregistrés en Suède (80,5%), en Allemagne (78,0%), au Royaume-Uni (76,9%), au Danemark et en Estonie (76,5% chacun) ainsi qu'aux Pays-Bas (76,1%). Parmi ces États membres, l'Allemagne, l'Estonie et la Suède ont déjà atteint ou dépassé en 2015 leur objectif national 2020 sur cet indicateur, tout comme la Lituanie. En outre, la République tchèque, l'Irlande et la Lettonie se situent à 0,5 pp ou moins de leur objectif respectif. En revanche, le taux d’emploi le plus faible a été observé en Grèce (54,9%), suivie de la Croatie et de l'Italie (60,5% chacune) ainsi que de l'Espagne (62,0%).

Les taux d’emploi des femmes et des hommes ont continué à varier considérablement dans de nombreux États membres en 2015. L’écart entre les taux d’emploi des femmes et des hommes de 20 à 64 ans était le plus faible en Finlande (71,8% pour les femmes contre 73,9% pour les hommes, soit un écart de -2,1 points de pourcentage), en Lituanie (-2,4 pp), en Lettonie (-4,0 pp) ainsi qu’en Suède (-4,2 pp). À l’autre extrémité de l’échelle, l’écart le plus large a été observé à Malte (53,6% pour les femmes contre 81,4% pour les hommes, soit -27,8 pp). Des écarts importants ont également été enregistrés en Italie (-20,0 pp), en Grèce (-18,0 pp), en Roumanie (-17,5 pp) et en République tchèque (-16,6 pp). Au niveau de l’UE, l’écart entre le taux d’emploi des femmes (64,3%) et celui des hommes (75,9%) âgés de 20 à 64 ans était de -11,6 pp en 2015, contre -17,3 pp en 2002.

Depuis 2002, le taux d’emploi des 55-64 ans dans l’UE a augmenté régulièrement pour atteindre 53,3% en 2015, contre 38,4% en 2002. La croissance a été plus forte chez les femmes (de 29,1% en 2002 à 46,9% en 2015) que chez les hommes (de 48,2% en 2002 à 60,1% en 2015). En conséquence, l’écart entre le taux d’emploi des femmes et celui des hommes de 55 à 64 ans dans l’UE s’est réduit, passant d’une différence de 19,1 points de pourcentage en 2002 à 13,2 pp en 2015.

En 2015, au moins la moitié des 55-64 ans avait un emploi dans douze États membres de l’UE. Le taux d’emploi le plus élevé pour ce groupe d’âge a été observé en Suède (74,5%), suivie par l’Allemagne (66,2%), le Danemark (64,7%), l’Estonie (64,5%), le Royaume-Uni (62,2%) et les Pays-Bas (61,7%). À l’inverse, les taux d’emploi les plus bas ont été enregistrés en Grèce (34,3%), en Slovénie (36,6%), au Luxembourg (38,4%) et en Croatie (39,0%). Par rapport à 2014, le taux d’emploi des 55-64 ans en 2015 a augmenté dans quasiment tous les États membres de l'UE.

Source : communiqué de presse Eurostat 

Publié 27-04-2016

  108