La rémunération alternative sous-exploitée par les employeurs

Une enquête de Partena professional estime que le système peut s'améliorer

Publié 16-09-2019

loon-verloning-hr-mobiliteit_01

La rémunération flexible gagne en popularité année après année. Il s'agit là d'une évolution positive car elle offre une alternative intéressante à la ‘pure et simple’ augmentation de salaire coûteuse. Toutefois, les possibilités existantes ne sont pas encore suffisamment exploitées. C'est ce qui ressort d'une enquête menée par le secrétariat social Partena Professional auprès de 169 entreprises et de l'analyse des données salariales de 257.000 salariés.

Voyez "Le plan cafétéria et l'indissociable notion de rémunération" dans la collection des Etudes pratiques de droit social.

Non seulement d’autres formes intéressantes de bonus, d'options et de warrants, mais aussi des formes plus courantes et plus simples d'optimisation des salaires restent largement sous-exploitées. Par exemple, 74% des entreprises n’intègrent toujours pas de chèques-repas et 66% des entreprises ne proposent pas d’écochèques dans leur rémunération. Dans 80% d'entre elles, aucune assurance-groupe n'est proposée.

Les assurances hospitalisation sont encore moins populaires : dans 90% des entreprises, elles ne sont pas incluses dans la rémunération. Partena Professional conseille aux employeurs d'utiliser plus souvent et plus efficacement les possibilités qui existent en termes d'optimisation salariale et de rendre les avantages sociaux plus visibles envers les employés sur la base d'une stratégie de rémunération claire.

L'optimisation salariale gagne en popularité

De plus en plus d'entreprises découvrent les mécanismes permettant d'optimiser la rémunération de leurs salariés. Outre les formules moins connues, comme les options et les warrants, les formes classiques comme les chèques-repas et les écochèques sont toujours en hausse. C'est ce qui ressort d'une enquête menée par le secrétariat social Partena Professional auprès de 169 entreprises et de l'analyse des données salariales de 257.000 salariés.

Les possibilités de rémunération flexible et de récompense des employés restent sous-exploitées

« Bien que les possibilités qui existent en termes d'optimisation des salaires offrent une alternative intéressante à la ‘pure et simple’ augmentation de salaire coûteuse, les entreprises n'en font pas encore suffisamment usage. Les chiffres de Partena Professional montrent que la sous-exploitation s'applique à la fois aux possibilités les moins connues ainsi qu’à celles qui sont plus établies. Malgré leur popularité croissante, seule une minorité d'entreprises offrent à leurs employés des bonus, des options ou des warrants.

Par exemple, à peine 6% des entreprises de taille moyenne impliquées dans la gestion de la performance offrent des warrants. En outre, il apparaît que les options les plus intéressantes sont les moins exploitées. Par exemple, à peine 4% des entreprises de taille moyenne participant à la gestion de la performance versent des primes salariales et 5% d’entre elles versent des primes bénéficiaires. Pourtant, ces formules génèrent le coût le plus bas pour l'employeur et le rendement le plus élevé pour l'employé. La prime en espèces, moins intéressante, est offerte par 14% des entreprises de taille moyenne », explique Yves Stox, Senior Legal Counsel chez Partena Professional.

Il est remarquable de constater que même les formes les plus traditionnelles et les plus simples d'optimisation salariale sont encore sous-utilisées. Par exemple, 74% des entreprises n’offrent pas de chèques-repas et 66% des entreprises n’offrent pas d’écochèques. Toutefois, ces chiffres dépendent de la taille de l'entreprise. En effet, dans les entreprises de taille moyenne, ces chiffres sont d'environ 50%. En outre, des assurances-groupe sont fournies dans 20% des entreprises et des assurances hospitalisation dans seulement 10% d’entre elles. Ici aussi, la taille de l'entreprise est importante. Pour les entreprises de taille moyenne, ces chiffres sont respectivement de 35% et 13%. Cela laisse encore beaucoup de place à la croissance.

Utilisez plus souvent et plus efficacement les possibilités d'optimisation salariale

L'optimisation des salaires n'est pas seulement un moyen rentable et fiscalement attrayant de récompenser les employés pour leurs performances et leur fidélité. À l'ère de la ‘guerre des talents’, c'est aussi un moyen intéressant d'attirer des salariés dans l'entreprise. Toutefois, il est important que les entreprises développent une stratégie de rémunération claire et mettent en évidence les avantages de l'optimisation salariale aux yeux de leurs employés.

« De nombreuses entreprises n'ont pas de stratégie de rémunération claire et négligent donc trop souvent les possibilités des différentes formules. En outre, il arrive souvent qu'ils n'informent pas suffisamment leurs employés des avantages proposées par ces différentes formules. Nous conseillons donc aux employeurs d'élaborer une stratégie de rémunération claire et de fournir à leurs employés un aperçu annuel des avantages sociaux qu'ils reçoivent. L'optimisation des salaires est également une piste intéressante pour les jeunes entreprises avec de jeunes employés. Les jeunes vivent généralement dans le présent et ne se préoccupent pas encore de l'avenir. Cependant, une formule comme l'assurance-groupe est également intéressante pour eux, lorsqu'ils achètent une maison par exemple. Elle pourrait les aider à souscrire une assurance solde restant dû ou à obtenir un prêt. Pour ce type d'exercice de réflexion, il convient de faire appel aux services d'un expert dans ce domaine. » (Patrick Van Hool, Business Manager Payroll & Legal Consulting chez Partena Professional)

Source : communiqué de presse Partena professional

  220