Wathelet remplace Milquet au Comité du renseignement et de la sécurité

Le 22 juillet 2014, Joëlle Milquet a prêté serment en tant que ministre de l’Enseignement et de la Culture au Gouvernement de la Communauté française. Sa nomination a provoqué un léger glissement au sein du Gouvernement fédéral en affaires courantes. Le secrétaire d’Etat à l’énergie sortant, Melchior Wathelet, lui succède au poste de Vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur. Jusqu’à la mise en place d’un nouveau Gouvernement, il hérite donc également du siège de Milquet au ‘Comité ministériel du renseignement et de la sécurité’. Ce Comité détermine notamment les priorités de la Sûreté de l’Etat et du Service général du renseignement et de la sécurité et se penche sur des questions de sécurité telles que la prolifération des armes de destruction massive et le financement du terrorisme.

L’AR du 25 juillet 2014 portant désignation formelle des membres du Comité a été publié au Moniteur belge du 6 août et entre en vigueur avec effet rétroactif au 22 juillet 2014.

Source:Arrêté royal du 25 juillet 2014 modifiant l'arrêté royal du 21 décembre 2011 portant désignation des membres du Comité ministériel du renseignement et de la sécurité, M.B., 6 août 2014
Voir égalementArrêté royal du 21 juin 1996 portant création d'un Comité ministériel du renseignement et de la sécurité, M.B., 5 septembre 1996Arrêté royal du 21 décembre 2011 portant désignation des membres du Comité ministériel du renseignement et de la sécurité, M.B., 28 décembre 2011

Laure Lemmens

Arrêté royal modifiant l'arrêté royal du 21 décembre 2011 portant désignation des membres du Comité ministériel du renseignement et de la sécurité

Date de promulgation : 25/07/2014
Date de publication : 06/08/2014

Publié 12-08-2014

  69