Un marquage spécifique pour les véhicules de l’unité wallonne de contrôle routier

Arrêté ministériel modifiant l'arrêté ministériel du 17 juin 2010 déterminant les signes distinctifs que doivent porter les policiers domaniaux dans l'exercice de leur fonction

Les véhicules utilisés par la police domaniale des routes porteront désormais les mots « Wallonie – Unité de Contrôle Routier » ainsi qu’un marquage rétroréfléchissant de couleur jaune-orange. Le coq de Paulus est bien entendu toujours présent, mais perd ses rameaux de lauriers.

Jusqu’à présent, tous les véhicules de la police domaniale wallonne (routes et voies hydrauliques) portaient le symbole du coq de Paulus entouré de rameaux de lauriers, accompagné des mots « Police domaniale » et le cas échéant de l’un ou l’autre signe distinctif comme des bandes blanches rétroréfléchissantes. La ministre Valérie De Bue, en charge de la Sécurité routière, décide aujourd’hui de donner une plus grande spécificité aux véhicules de la police domaniale des routes.

Oubliez donc les véhicules orange agrémentés de trois bandes blanches réfléchissantes ! Désormais, ceux-ci se présenteront selon les modèles suivants :

Selon la description donnée par la ministre, chaque véhicule arbore sur le capot avant, les portières conducteur et passager ainsi que sur le coffre le logo du coq de Paulus (sans ses lauriers) et l'inscription « Wallonie - Unité de Contrôle Routier », ainsi que quatre bandes rétroréfléchissantes de couleur jaune-orange. On peut toutefois constater que sur les modèles proposés, les mots « Unité de Contrôle Routier » n’apparaissent pas à l’arrière des véhicules. Par ailleurs, aucune représentation des capots n’est fournie.

De leur côté, les véhicules utilisés par la police domaniale des voies hydrauliques portent les mêmes signes distinctifs que précédemment, à ceci près que l’inscription « Police domaniale » ne doit plus se faire en lettres rouges. Aucun modèle n’est présenté pour ces véhicules (à noter que les modèles précédents sont supprimés).

Enfin, en ce qui concerne les feux clignotants et l'avertisseur sonore spécial, les exigences sont beaucoup moins précises et ce pour tous les véhicules (routes et voies hydrauliques). Ceux-ci peuvent être équipés de feux bleus clignotants et d'un avertisseur sonore spécial conformes aux dispositions spécifiques du règlement technique des véhicules automobiles.

Attention, ces modifications entrent en vigueur rétroactivement au 1er septembre 2019.

Source: Arrêté ministériel du 28 octobre 2019 modifiant l'arrêté ministériel du 17 juin 2010 déterminant les signes distinctifs que doivent porter les policiers domaniaux dans l'exercice de leur fonction, M.B., 24 janvier 2020
Benoît Lysy
  96