Nouveau panier de la ménagère et actualisation annuelle de l’indice des prix

L'indice des prix à la consommation sera dorénavant actualisé chaque année au mois de janvier. Il se fonde, pour la première fois en janvier 2015, sur les «scanner data» des supermarchés. En outre, certains produits qui composaient le panier de la ménagère disparaissent et font place à d’autres produits plus actuels. Explications…

«Scanner data», quid ?

Les «scanner data» sont les données des produits scannés à la caisse des supermarchés. Ces données indiquent le nombre d'unités vendues et le chiffre d'affaires. Ceci permet de calculer chaque mois un prix moyen par produit. On obtient ainsi une vision plus réaliste des achats des consommateurs.

Les trois grandes chaînes de supermarchés Carrefour, Colruyt et Delhaize livrent, chaque semaine, ces données par codes-barres à l’Administration. A terme, d’autres chaînes et petits détaillants seront également concernés.

Jusqu’ici, on procédait au relevé des prix classiques en magasin, sans tenir compte des réductions temporaires éventuelles. En outre, l’indice se basait sur un nombre limité de produits pour lesquels il convenait ensuite d’estimer la représentativité pour l’ensemble du groupe de produits auquel ils appartenaient. Cette ancienne méthode d’évaluation s’applique encore pour les chaînes de supermarchés et les petites détaillants dont les scanner data ne sont pas encore disponibles.

Attention : l’année de référence pour le calcul de l’indice reste toujours l’année «2013 = 100» et le restera pour les années à venir.

9 groupes de produits en 2015

Les «scanner data» sont intégrées en plusieurs phases. En janvier 2015, elles concernent les 9 groupes de produits suivants : riz, farines et autres céréales, autres produits de boulangerie, pâtes alimentaires, lait entier, lait écrémé et demi-écrémé, fromage, œufs et sucre. Ensemble, ces 9 groupes représentent 3 % du poids du panier de la ménagère.

Un suivi mensuel est désormais effectué depuis janvier 2015 pour tous les produits réalisant des ventes représentatives au sein de ces 9 groupes. Ce qui augmente considérablement la représentativité de ces groupes. L'année dernière, 28 produits seulement faisaient l'objet d'un suivi pour l’ensemble de ces 9 groupes.

En 2016, les autres produits alimentaires ainsi que d'autres produits vendus couramment dans les chaînes de supermarchés seront également évalués sur la base des «scanner data».

Changement de comportement du consommateur

Les changements «éphémères» de comportement d'achat des consommateurs n'auront aucune influence sur l'évolution des prix mesurée. En effet, au niveau des produits (codes-barres), il est tenu compte d’une «moyenne géométrique non pondérée». Un prix relatif, ou une évolution de prix, est calculé pour chaque code-barres. Ainsi, entre 2 mois, deux codes-barres identiques sont systématiquement comparés, mais ils ne sont jamais «mélangés» entre eux. L’évaluation des pondérations s’effectue sur base annuelle, ce qui assure une certaine stabilité. Une vente plus importante d’un certain type de produits, au cours d’un mois donné, n’influencera, dès lors, pas directement l’inflation.

Nouveau panier de la ménagère

Pour mieux coller à la réalité de consommation, certains produits ont été retirés du panier de la ménagère tandis que de nouveaux ont été ajoutés :

  • produits supprimés, entre autres : tissu pour robe, lecteur MP3/MP4, location château gonflable, photocopie, etc.;
  • produits ajoutés, entre autres : laine à tricoter, parc pour bébé, playmobil, vélo électrique, casque audio, partie de bowling, valise de cabine, permis de conduire, annonces nécrologiques, etc.

En 2015, le panier se compose de 623 produits («témoins») contre 611 en 2014 pour l’ensemble de tous les groupes de produits. En réalité, le nombre de produits suivis est largement supérieur…

Attention : l’indice des prix sert également de base au calcul de l’évolution des salaires. En intégrant, dans son assiette de calcul, des produits moins chers ou dont le prix diminue régulièrement, cela peut avoir un impact négatif sur les salaires…

Source:Indice des prix à la consommation de janvier 2015, M.B., 30 janvier 2015 - Communiqué de presse SPF EconomieSource:RTBF, Infos du 22 janvier 2015

Béatrice Morais

Indice des prix à la consommation du mois de janvier 2015

Date de promulgation : 30/01/2015
Date de publication : 30/01/2015

Publié 09-02-2015

  1160