Les autorités fédérales et les entités fédérées optent pour des soins intégrés en faveur des maladies chroniques

Le 19 octobre 2015, les ministres de la Santé publique des entités fédérées et de l'Etat fédéral ont approuvé un « Plan conjoint en faveur des maladies chroniques » dans le cadre de la Conférence interministérielle Santé publique. Dans ce plan, ils s'engagent à mener une approche intégrée des soins qui s’inscrit dans une vision politique globale en synergie avec les politiques menées dans d'autres matières, à intégrer les différentes lignes de soins et les structures dans les prestations d'aide, à mener une approche multidisciplinaire et à réduire les inégalités de santé. Le Protocole d'accord concernant l'exécution du Plan a été publié le 11 décembre au Moniteur belge.

18 composantes

Le plan compte 18 « composantes », qui doivent être implémentées via quatre « lignes d'action » pour réaliser des soins intégrés des maladies chroniques : 1. empowerment du patient ; 2. soutien des aidants proches ; 3. case management ; 4. maintien au travail et ré-intégration socio-professionnelle ; 5. prévention ; 6. concertation et coordination ; 7. continuité des soins extra-, intra- et transmurale ; 8. valorisation de l'expérience des associations de patients ; 9. dossier patient intégré ; 10. guidelines multidisciplinaires ; 11. développement d'une culture de qualité ; 12. adaptation des systèmes de financement ; 13. stratification des risques et cartographie des ressources ; 14. gestion du changement ; 15. formation des professionnels à l'empowerment et à la collaboration multidisciplinaire ; 16. offre de formations continues en matière de soins intégrés ; 17. évaluation de la performance du système ; 18. attractivité des professions.

Quatre lignes d'action

La plupart de ces composantes sont susceptibles d'être expérimentées via des projets-pilotes (ligne d'action 1). Les prestataires d'aide et de soins qui sont intéressés par le développement d'un projet-pilote peuvent déjà accéder à la version provisoire du « Guide pour les projets-pilotes Soins intégrés ». Une consultation publique du test est d'ailleurs organisée jusqu'au 3 janvier 2016 inclus pour permettre de tester les éléments du contenu auprès des acteurs de terrain. Le résultat de cette consultation sera présenté le 2 février 2016. Par la suite, les expériences vécues viendront régulièrement alimenter le guide.

La réalisation de certaines composantes nécessite en outre un soutien scientifique, technique et méthodologique (ligne d'action 2) afin d'identifier les « best practices », de les développer et de les implémenter. Plusieurs paquets de mesures sont déjà prévus.

Le pilotage du plan est confié à une structure de gouvernance (ligne d'action 3) qui associe tant les responsables politiques que les milieux scientifiques et les stakeholders afin d'assurer l'exécution, la coordination, le monitoring, le soutien, le financement et la promotion du plan.

Enfin, des initiatives et des mesures de soutien spécifiques sont nécessaires de la part des autorités concernées (ligne d'action 4), avec une attention particulière pour la collaboration et la coordination.

Annexe

Le texte intégral du plan figure en annexe du Protocole d'accord, mais seul le Protocole d'accord a été publié. Cet accord s'applique avec effet rétroactif à partir du 19 octobre 2015.

Source:Protocole d'accord du 19 octobre 2015 conclu entre le gouvernement fédéral et les autorités visées aux articles 128, 130, 135 et 138 de la Constitution, concernant la politique de santé à mener à l'égard des malades chroniques : Plan Conjoint en faveur des malades chroniques - Des soins intégrés pour une meilleure santé, M.B., 11 décembre 2015

Laure Lemmens

Protocole d'accord conclu entre le gouvernement fédéral et les autorités visées aux articles 128, 130, 135 et 138 de la Constitution, concernant la politique de santé à mener à l'égard des malades chroniques: Plan Conjoint en faveur des malades chroniques - Des soins intégrés pour une meilleure santé

Date de promulgation : 19/10/2015
Date de publication : 11/12/2015

Publié 22-12-2015

  106