L’AWIPH intervient à 90 % dans les frais liés à l’aide individuelle à l’intégration

Le gouvernement wallon fournit quelques précisions supplémentaires sur les modalités de l’intervention dans les frais liés à l’aide individuelle à l’intégration.

Aide à l’intégration

L’aide individuelle à l’intégration désigne les produits d’assistance, les prestations de services et les aménagements, destinés à compenser le handicap ou à prévenir son aggravation. L’Agence Wallonne pour l’Intégration des Personnes Handicapées (AWIPH) peut intervenir à concurrence d’un certain montant dans les frais exposés par la personne handicapée et qui, en raison de son handicap, sont nécessaires à ses activités et sa participation à la vie en société.

Le gouvernement précise aujourd’hui que l’intervention de l’AWIPH se porte à 90 % des frais engagés, avec deux exceptions :

  • l’intervention passe à 98 % si la personne handicapée bénéficie de l'intervention majorée ;
  • et à 100 % en ce qui concerne les voiturettes manuelles et de promenade, et les chiens-guides.

De même, l’AWIPH intervient pour la réparation d'une voiturette manuelle ou de promenade ou électrique, si un montant d’intervention a été octroyé par l’assurance soins de santé obligatoire lors de son achat et que le délai de garantie est expiré.

Par contre, la liste des prestations non prises en charge est allongée, et inclut désormais :

  • les fauteuils relax avec ou sans moteur pour aider la personne à se lever et s'asseoir ;
  • les interphones, parlophones, vidéophones et accessoires ;
  • les téléphones filaires, téléphones sans fils, GSM et accessoires ou logiciels ; et
  • les constructions de logements y compris, dans ce cadre, les voies d'accès, les mobiliers adaptés et sanitaires.

Enfin, l’annexe 82 du Code réglementaire wallon de l’action sociale et de la santé est intégralement remplacée. Cette annexe reprend les modalités d’application de l’intervention dans les frais liés à l’aide individuelle à l’intégration. Outre des dispositions d’ordre général, elle aborde les différents types d'intervention, tels que les produits d’assistance aux soins et à la protection personnels ainsi qu’à la mobilité personnelle, les aménagements et adaptations de maisons et autres lieux, les produits d’assistance à la communication et à l’information, les systèmes de contrôle de l'environnement sans reconnaissance vocale, les produits d'assistance divers, ou encore les prestations de service.

Entrée en vigueur

Ces précisions entrent en vigueur le 23 juillet 2015, soit 30 jours après leur publication au Moniteur belge.

Source:Arrêté du 11 juin 2015 du Gouvernement wallon modifiant certaines dispositions du Code réglementaire wallon de l’Action sociale et de la Santé, relatif à l’aide individuelle à l’intégration, M.B., 23 juin 2015
Voir égalementArrêté du 13 mars 2014 du Gouvernement wallon modifiant certaines dispositions du chapitre V du titre VII du livre V de la deuxième partie du Code réglementaire wallon de l'action sociale et de la santé relatif à l'aide individuelle à l'intégration, M.B., 14 avril 2014

Benoît Lysy

Arrêté du Gouvernement wallon modifiant certaines dispositions du Code réglementaire wallon de l'Action sociale et de la Santé, relatif à l'aide individuelle à l'intégration

Date de promulgation : 11/06/2015
Date de publication : 23/06/2015

Publié 25-06-2015

  189