Intervention des équipes de secours cynophiles : procédure d’appel centralisée pour les zones de secours et la police

Le passage des services communaux d’incendie vers les zones de secours début 2015 a également un impact sur la mise en œuvre des équipes de secours avec chien, appelées également équipes de secours cynophiles, de la Protection civile. Le ministre de l’Intérieur Jambon a actualisé la procédure d’appel, ce qui a pour effet de modifier la manière de procéder pour la police.

Qui peut demander l’intervention d’une équipe de secours cynophiles ?

La Protection civile en Belgique compte une vingtaine d’équipes de secours avec chien. Elles sont composées de membres des services d’incendie ou de la Protection civile et ont suivi une formation spécifique d’équipe de secours cynophiles. Tant les zones de secours que la police peuvent faire appel à ces équipes, à condition de suivre une procédure stricte.

Le Directeur du poste de commandement opérationnel (Dir-Pc-Ops) et le commandant de la zone de secours ou son remplaçant peuvent demander l’intervention de ces équipes lors d’un événement calamiteux, d’une catastrophe ou d’un sinistre. A cet effet, ils doivent contacter le Centre de secours 112 (CS112/100).

Le chef de corps de la police et le représentant de la police fédérale doivent, eux, passer par le Centre d’Information et de Communication de la police fédérale (CIC).

Par le passé, le directeur des opérations de secours, les autorités judiciaires et la police étaient obligés d’informer le centre 100 compétent de leur demande.

Liste de permanence auprès du Centre de crise

Les dispatchings du Centre de secours 112 ou du CIC alertent ensuite la Permanence du Centre de Crise (CGCCR). Ils ne font donc plus de distinction en fonction de l’endroit où l’intervention a lieu. Auparavant, ils faisaient appel à l’unité opérationnelle de la Protection civile de Crisnée pour les interventions en Wallonie et pour les interventions francophones à Bruxelles, et au service d’incendie de Merelbeke pour les interventions en Flandre et les interventions néerlandophones à Bruxelles.Dorénavant, tous les appels sont donc centralisés auprès de la Permanence du Centre de Crise. Celle-ci scrute la ‘liste de permanence des équipes de secours cynophiles’. En effet, chaque membre de ces équipes est tenu d’indiquer sa disponibilité (maître-chien et chien) sur cette liste. L’enregistrement de sa disponibilité engage le membre à réagir immédiatement à une demande d’intervention.

C’est en se basant sur la demande que le CGCCR décide finalement quelles équipes seront mises en œuvre. Cette demande doit contenir les informations suivantes : le type de chien demandé (chien pisteur ou chien de décombres), le lieu de l’intervention et le point de rendez-vous, le responsable sur place et ses coordonnées ainsi que le groupe utilisé sur la radio ASTRID.

Deux maîtres-chien, deux coordinateurs

Le CGCCR déploie les équipes de secours tout en appliquant le principe de l’aide adéquate la plus rapide (AAR). Il alerte toujours deux maîtres-chien et deux coordinateurs. Ces derniers sont contactés en fonction du rôle linguistique. A la demande d’un coordinateur, le CGCCR peut appeler des équipes en renfort.

Le CGCCR doit toujours être informé de la fin de l’intervention.

Schéma

Jambon a schématisé la nouvelle procédure d’appel. La procédure et le schéma constituent la nouvelle annexe 9 de l’AM du 2 octobre 2009 relatif aux formations de maître-chien et d’instructeur en secours cynophiles, à l’accréditation des équipes de secours cynophiles et à la fonction de coordinateur des opérations de secours cynophiles.

4 décembre 2015

L’AM du 10 novembre 2015 entre en vigueur le 4 décembre 2015, soit dix jours après sa publication au Moniteur belge.

Source:Arrêté royal du 10 novembre 2015 modifiant l’arrêté ministériel du 2 octobre 2009 relatif aux formations de maître-chien de secours et d’instructeur en secours cynophiles, à l’accréditation des équipes de secours cynophiles et à la fonction de coordinateur des opérations de secours cynophiles, MB 24 novembre 2015.

Laure Lemmens / Karin Mees

Arrêté ministériel modifiant l'arrêté ministériel du 2 octobre 2009 relatif aux formations de maître-chien de secours et d'instructeur en secours cynophiles, à l'accréditation des équipes de secours cynophiles et à la fonction de coordinateur des opérations de secours cynophiles

Date de promulgation : 10/11/2015
Date de publication : 24/11/2015

Publié 27-11-2015

  75