Guide pour une nouvelle politique en matière de santé mentale pour enfants et adolescents

Un protocole d’accord prévoit l’instauration de mesures permettant de mieux aider les enfants et adolescents qui présentent des troubles psychiques. Nos ministres – tant au niveau fédéral qu’au niveau régional – ayant la Santé dans leurs attributions ont approuvé un guide pour la réalisation d’une nouvelle politique en matière de santé mentale pour enfants et adolescents. Ce guide comprend un cadre général et 36 actions concrètes.

Missions essentielles

La nouvelle politique de santé mentale pour enfants et adolescents s’adresse à tous les enfants et adolescents présentant des problèmes psychiques, ainsi qu’à leur entourage naturel et aux intervenants concernés.

La nouvelle politique vise à l’intégration et à la continuité des actions de tous les acteurs de soins concernés. L’aide offerte par les différents niveaux et services doit être de nature à combler toute lacune dans les soins. En outre, les structures d’aides doivent être en mesure de collaborer mieux et plus facilement en vue de répondre aux besoins des enfants et adolescents et de leur entourage.

La nouvelle politique de santé mentale a six missions essentielles :

  • la détection précoce (très importante pour éviter des situations pénibles de crise) ;
  • le screening et l’orientation ;
  • le diagnostic ;
  • le traitement ;
  • l’inclusion dans tous les domaines de la vie ; et
  • l’échange et la valorisation de l’expertise.

L’objectif de la nouvelle politique de santé mentale est de renforcer l’accompagnement et l’aide ambulatoires, de sorte que les jeunes puissent rester autant que possible dans leur cadre de vie et d’apprentissage habituel. Une place primordiale est réservée aux soins à domicile.

Plan national 2015-2020

Le guide présente un plan national pour les années 2015-2020, qui comprend tant des actions stratégiques que des actions concrètes à réaliser sur le terrain.

Le plan national part de quatre objectifs stratégiques :

  • le renforcement du leadership et de la politique de santé mentale pour enfants et adolescents ;
  • le renforcement de l’offre des soins en santé mentale et de l’aide aux personnes pour une prise en compte globale, intégrée et adaptée aux besoins des enfants, des adolescents au plus près de la communauté ;
  • la mise en œuvre des stratégies de prévention de problèmes en santé mentale ; et
  • la promotion de la santé mentale et le renforcement des systèmes d’informations relatives aux soins, d’enregistrement et de communication, et de la recherche dans le domaine de la santé mentale.

Chacun des objectifs stratégiques comporte des objectifs opérationnels ainsi que des actions concrètes, au total 36.

Travail en réseau

L’opérationnalisation du plan national se fera à travers des réseaux et des programmes.

Toutes les formes de soins doivent se coordonner afin de permettre complémentarité et continuité des soins et en même temps d’éviter les chevauchements. Il convient d’élaborer un modèle fonctionnel qui définira, d’une part, l’offre de soins nécessaire qu’une zone d’activité doit organiser et, d’autre part, l’importance d’une coopération intersectorielle via le travail en réseau.

Source:Protocole d’Accord conclu entre le Gouvernement fédéral et les autorités visées aux articles 128, 130, 135 et 138 de la Constitution, portant sur l’approbation d’un guide pour la réalisation d’une nouvelle politique de santé mentale pour enfants et adolescents, MB 29 mai 2015.

Ilse Vogelaere / Karin Mees

Protocole d'Accord conclu entre le Gouvernement fédéral et les autorités visées aux articles 128, 130, 135 et 138 de la Constitution, portant sur l'approbation d'un guide pour la réalisation d'une nouvelle politique de santé mentale pour enfants et adolescents

Date de promulgation : 29/05/2015
Date de publication : 29/05/2015

Publié 04-06-2015

  80