Covid-19 : report des contrôles plus stricts des vols aériens sous influence

Règlement d'exécution (UE) n° 2020/745 de la Commission modifiant le règlement (UE) 2018/1042 en ce qui concerne le report des dates d'application de certaines mesures dans le contexte de la pandémie de COVID-19

En 2018, la Commission européenne a décidé d’imposer des tests d’alcoolémie systématiques et aléatoires pour l’équipage de conduite et l’équipage de cabine des avions et hélicoptères ainsi que d’autoriser des tests complémentaires de dépistage des substances psychotropes. En vertu du règlement 2018/1042, les compagnies aériennes sont également tenues d’introduire des programmes de soutien par les pairs et de procéder à l’évaluation psychologique des pilotes. Le règlement devrait entrer en vigueur le 14 août 2020.

Mais en raison des mesures prises pour lutter contre le coronavirus, le trafic aérien est paralysé et les exploitants du secteur ont d’autres préoccupations que la programmation des préparatifs dans le cadre du nouveau règlement. L’Europe a dès lors décidé d’en reporter l’application au 14 février 2021.

L’Agence de l’Union européenne pour la sécurité aérienne a d’ores et déjà fait savoir que le report n’aurait sans doute aucun impact sur la sécurité du trafic aérien, car le report est limité et le trafic aérien ne reprendra que progressivement après la crise du coronavirus.

Voir aussi:
Carine Govaert
  22