COVID-19 : réouverture des écoles maternelles et déplacements dans les pays limitrophes

Arrêté ministériel modifiant l'arrêté ministériel du 23 mars 2020 portant des mesures d'urgence pour limiter la propagation du coronavirus COVID-19

De nouvelles mesures d’urgence ont été adoptées – et publiées – ce samedi 30 mai dans le cadre du déconfinement, afin de donner une base légale à la réouverture des écoles maternelles depuis le 18 mai 2020. Par ailleurs, le gouvernement autorise désormais les déplacements dans les pays limitrophes, qu’il s’agisse de rendre visite à de la famille ou d’aller faire ses courses.

Enseignement

A l’instar des écoles primaires et secondaires, les établissements d’enseignement maternel peuvent reprendre les leçons et activités depuis le 18 mai 2020, pour les groupes définis par les Communautés sur base des recommandations des experts et des autorités compétentes.

Le gouvernement ajoute que dans l'enseignement primaire, il est fortement recommandé au personnel de se couvrir la bouche et le nez avec un masque ou toute autre alternative. Dans l'enseignement secondaire, cette recommandation s’étend également à tous les élèves. Toutefois, ces derniers peuvent temporairement ne pas porter le masque en raison, par exemple, de conditions médicales ou pendant les pauses et les activités sportives.

Pays limitrophes

Si les voyages non essentiels au départ de et vers la Belgique restent interdits, il est désormais autorisé de rendre visite aux membres de la famille qui habitent dans un pays limitrophe. S’agissant d’une visite d’un ménage à un autre, la règle des « quatre personnes » est ici également applicable. Pour rappel, un ménage peut accueillir à son domicile jusqu'à quatre personnes, toujours les mêmes, qui « perdent » alors le droit de recevoir à leur domicile d'autres personnes ou d’être reçues par d'autres personnes.

Parallèlement, le gouvernement autorise les Belges à aller faire leurs courses dans un pays limitrophe. Il va de soi que les personnes concernées devront alors respecter les règles sanitaires en vigueur dans le pays limitrophe en question.

Distanciation sociale

Toutes ces nouvelles mesures, ainsi que toutes les mesures existantes liées au déconfinement, impliquent le respect des règles de distanciation sociale, en particulier le maintien d'une distance d'au moins 1,5 mètre entre chaque personne. Une exception était déjà prévue pour les personnes vivant sous le même toit (y compris à l’extérieur). Désormais, le gouvernement en dispense également les enfants jusqu'à l'âge de 12 ans inclus entre eux. De même, la distanciation sociale ne s’applique pas non plus dans le cadre des contacts entre le personnel d'une part, et les élèves d'autre part, de l'enseignement maternel.

Entrée en vigueur

Ces nouvelles mesures d’urgence sont applicables à partir du 30 mai 2020.

Source: Arrêté ministériel du 30 mai 2020 modifiant l'arrêté ministériel du 23 mars 2020 portant des mesures d'urgence pour limiter la propagation du coronavirus COVID-19, M.B., 30 mai 2020
Benoît Lysy
  52