COVID-19 : nouvelles mesures fédérales dès ce 9 octobre en vue de contrer l’augmentation des contaminations

Arrêté ministériel modifiant l'arrêté ministériel du 30 juin 2020 portant des mesures d'urgence pour limiter la propagation du coronavirus COVID-19

La crise du coronavirus COVID-19 n’est pas encore derrière nous. Le nombre de contaminations quotidiennes confirmées repart à la hausse, et de nouvelles mesures restrictives s’imposent en vue d’éviter un deuxième confinement. C’est pourquoi le nouveau gouvernement fédéral limite les rassemblements à un maximum de quatre personnes, tandis que les bars doivent fermer à 23 heures au plus tard. Ces mesures sont applicables à partir de ce 9 octobre 2020.

Les rassemblements de personnes sont donc désormais limités à quatre personnes (au lieu de dix personnes actuellement), hors exceptions pour les camps, mariages, compétitions, etc., qui ne sont quant à elles pas modifiées.
De même, chaque ménage est autorisé à accueillir maximum quatre personnes en même temps à la maison (enfants de moins de 12 ans non-compris).

Par ailleurs, les mesures actuellement en vigueur dans le secteur de l’horeca sont étendues à tous les débits de boissons, et sont dans certains cas encore renforcées. Ainsi, le nombre maximum de personnes par table reste fixé à dix dans les restaurants, mais est ramené à quatre dans les autres débits de boissons. Notons toutefois que les « ménages » ne sont pas concernés par cette limitation. Les membres d’un même ménage peuvent donc partager une même table quel que soit leur nombre.

Parallèlement, les restaurants peuvent rester ouverts jusqu’à 1 heure du matin, mais les autres débits de boissons doivent fermer à 23 heures au plus tard jusqu’au moins 6 heures du matin.
Signalons néanmoins que ces mesures fédérales ne font pas obstacle à ce que d’autres mesures plus strictes soient adoptés à un niveau plus restreint. Le gouvernement bruxellois a ainsi décidé, à partir du 8 octobre, que tous les bars situés sur le territoire régional devraient rester fermés jusqu’au 9 novembre 2020.

Les modalités liées aux voyages vers la Belgique restent identiques. Les voyages non essentiels sont ainsi toujours interdits. Notons simplement que le « Passenger Locator Form » est désormais appelé par sa dénomination française, à savoir le « Formulaire de Localisation du Passager ». Ce formulaire est disponible en version électronique.

Voir également
Benoît Lysy
  109