Covid-19 : les cafés bruxellois devront rester fermés jusqu’au 9 novembre 2020

Arrêté du Ministre-Président de la Région de Bruxelles-Capitale portant fermeture des bars et arrêtant des mesures d'urgence pour limiter la propagation du coronavirus COVID-19

Il y a une dizaine de jours, Rudi Vervoort instaurait une heure de fermeture obligatoire pour les magasins d’alimentation, les magasins de boissons et les cafés sur le territoire de la Région bruxelloise pour une période de trois semaines. Toutefois, la situation s’est encore dégradée depuis lors, et aujourd’hui le Ministre-Président annonce des mesures plus drastiques. Les bars doivent ainsi rester fermés et les activités festives privées (salles de fête) sont interdites, et ce jusqu’au 9 novembre 2020.

Ainsi, à partir du 8 octobre sur le territoire bruxellois :
  • tous les lieux de consommation de boissons doivent rester fermés, à l’exception des restaurants ;
  • les activités festives privées dans les salles de fête et salles polyvalentes sont interdites ;
  • la consommation d'alcool dans l'espace public est prohibée ;
  • et les compétitions sportives amateurs en intérieur se tiennent à huis-clos, sauf pour les enfants de 12 ans et moins qui peuvent être accompagnés d'un adulte maximum.

L’obligation de posséder un masque sur soi (et de le porter lorsque les distances de sécurité ne peuvent être respectées), applicable depuis le 28 septembre dernier, reste en vigueur. Il en va de même pour l’obligation de fermeture à 22 heures au plus tard pour les librairies qui comportent une salle de jeux, et pour tout autre commerce vendant des boissons ou des aliments, même de façon accessoire. Enfin, la consommation de boissons ou d'aliments ou de toute forme de restauration dans les marchés ou tout autre lieu regroupant plusieurs commerces extérieurs reste également interdite.

Ces mesures sont d'application jusqu'au 9 novembre 2020 inclus.

Voir également
Benoît Lysy
  124