Covid-19 : la ministre Verlinden maintient la réglementation spéciale en matière de congés pour la police

Circulaire ministérielle n° GPI 93bis remplaçant la circulaire GPI 93 du 20 mars 2020 concernant le report des congés de 2019

La ministre de l’Intérieur Annelien Verlinden maintient la réglementation spéciale en matière de congés pour la police, qui a été introduite par son prédécesseur au début de la crise du coronavirus. Elle remplace la circulaire GPI 93 de l’ex-ministre de l’Intérieur Pieter De Crem par une version propre à la ministre : la circulaire GPI 93bis.

Rien ne change au niveau du contenu : les jours de congé qui n’ont pas été pris en 2019 peuvent être pris à titre exceptionnel jusqu’au 31 décembre 2020 inclus. Toute personne qui n’a pas pu prendre son congé annuel de vacances de 2019 en raison d’un refus du congé annuel de vacances, d’un congé de maternité ou d’une absence pour maladie pendant la période de report (du 1er janvier 2020 au 31 décembre 2020 inclus) peut reporter ces jours jusqu’au 31 décembre 2021.

Cette réglementation spéciale en matière de congés a été introduite, car la crise du coronavirus a entraîné un surcroît de travail pour les services de police et il est dès lors difficile pour de nombreuses personnes de prendre tous les jours de congé restants de 2019 avant l’échéance légale du 30 avril 2020. Il se peut également que les membres du personnel tombent eux-mêmes malades du coronavirus.

Voir aussi
Laure Lemmens
Wolters Kluwer
  98