COVID-19 : la Communauté française subsidie l’engagement de personnel supplémentaire dans les services d’aide à la jeunesse

Arrêté du Gouvernement de la Communauté française de pouvoirs spéciaux n° 15 relatif au soutien des services agréés en aide à la jeunesse dans le cadre de la crise sanitaire du COVID-19

La Communauté française prévoit des subventions exceptionnelles pour les services agréés en aide à la jeunesse devant engager du personnel supplémentaire pour garantir l'accueil et l'hébergement des mineurs en difficulté ou en danger durant et après la crise du coronavirus COVID-19.

La ministre de l'Aide à la jeunesse Valérie Glatigny est chargée d’octroyer ces subventions aux services concernés, à savoir les services résidentiels spécialisés, les services résidentiels généraux, les services résidentiels d'urgence, les services résidentiels d'observation et d'orientation, et les projets éducatifs particuliers qui mettent en œuvre un accueil résidentiel.

En effet, ces services doivent fonctionner en permanence afin de garantir l'accueil des mineurs en difficulté ou en danger, y compris durant la crise, où le personnel est en sous-effectif. C’est pourquoi le gouvernement veut leur donner les moyens d’engager rapidement du personnel sous contrat de travail, mais certaines conditions doivent être observées.

Ainsi, l'engagement de personnel doit être lié au remplacement du personnel absent en raison de la crise, et le personnel engagé doit répondre aux conditions de qualifications déterminées pour chaque type de service résidentiel, dans le respect des normes d’effectifs.

En outre, au moins un des critères énoncés ci-après doit être rempli entre le 13 mars au 4 mai 2020 :
  • un taux d'absentéisme du personnel éducatif supérieur ou égal à 15 % par rapport au cadre ;
  • un taux d'absentéisme du personnel technique supérieur ou égal à 50 % par rapport au cadre ;
  • un taux de jeunes intramuros supérieur ou égal à 90 % par rapport à la capacité de prise en charge fixée par l'agrément.

Le montant ainsi que les modalités pratiques d'octroi de la subvention seront déterminés par la ministre dans chaque arrêté de subvention.

Source: Arrêté du 20 mai 2020 du Gouvernement de la Communauté française de pouvoirs spéciaux n° 15 relatif au soutien des services agréés en aide à la jeunesse dans le cadre de la crise sanitaire du COVID-19, M.B., 29 mai 2020
Benoît Lysy
  52