Covid-19 dans la Région de Bruxelles-Capitale : transport immédiat des défunts vers le funérarium, qu’ils soient contaminés ou non

Arrêté du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale de pouvoirs spéciaux n° 2020/008 relatif au transport des défunts dans le cadre de la crise sanitaire COVID-19

Au cours des deux prochains mois, toute personne qui décède de mort naturelle dans la Région de Bruxelles-Capitale devra être immédiatement transportée vers le funérarium ou la morgue après constat du décès par un médecin. Le gouvernement bruxellois ne prend aucun risque et veut que les défunts soient emportés le plus rapidement possible, car tout le monde peut être contaminé par le coronavirus et représenter un danger pour l’entourage.

L’intention est donc que les actes complémentaires ne puissent être accomplis qu’au funérarium ou à la morgue et non plus à l’hôpital ou en d’autres lieux. Le risque de nouvelles contaminations au virus est ainsi limité. Un corps peut encore être porteur du virus trois jours après le décès. La mesure allège par ailleurs la charge du personnel hospitalier, puisque le traitement du corps sera centralisé au funérarium ou à la morgue.

Cette mesure particulière est introduite pour une période de soixante jours, à savoir du 29 avril au 28 juin 2020 inclus.

Source: Arrêté du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale de pouvoirs spéciaux n° 2020/008 du 23 avril 2020 relatif au transport des défunts dans le cadre de la crise sanitaire COVID-19, M.B. 28 avril 2020.
Voir aussi
Ordonnance du 29 novembre 2018 sur les funérailles et sépultures, M.B., 27 décembre 2018.
Laure Lemmens
Wolters Kluwer
  16