Covid-19 : Bruxelles fait appel à la SRIB pour aider les petits et grands exploitants Horeca

Arrêté du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale de pouvoirs spéciaux n° 2020/046 modifiant l'arrêté du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale de pouvoirs spéciaux n° 2020/010 du 30 avril 2020 concernant une mission déléguée à la S.A. Société Régionale d'Investissement de Bruxelles (SRIB) d'octroi de crédits à certaines entreprises du secteur de l'Horeca ou fournissant celui-ci en raison de la crise sanitaire du COVID-19

Le 20 avril, le gouvernement bruxellois a décidé d’accorder des prêts à taux réduit aux entreprises en difficultés du secteur Horeca et à leurs fournisseurs. Cette mission a été confiée à la Société Régionale d’Investissement de Bruxelles (SRIB ou finance&invest.brussels). Initialement, la région offrait cette aide aux grandes exploitations Horeca qui occupent au moins 50 personnes en équivalents temps plein.

Après délibération, le gouvernement a décidé d’élargir cette mesure d’aide. Dorénavant, les entreprises Horeca occupant 10 à 50 personnes employées en équivalents temps plein peuvent elles aussi bénéficier de ces prêts à taux avantageux.

Comme les plus grands exploitants, ils peuvent emprunter :
  • à au moins 2 % pour la fourchette entre 0 et 200 000 euros,
  • 4 % entre 200 000 et 400 000 euros, et
  • 6 % entre 400 000 et 600 000 euros.
Les prêts octroyés dans le cadre de la crise du coronavirus doivent être remboursés dans les cinq ans.

Cette décision entre en vigueur au 2 juillet 2020.
Le régime spécifique aux fournisseurs du secteur Horeca ne change pas.

Voir aussi:
Carine Govaert
  40