COVID-19 : Après l’Algérie, le Maroc est également supprimé de la liste des pays tiers sûrs

Recommandation (UE) n° 2020/1186 du Conseil modifiant la recommandation (UE) 2020/912 du Conseil concernant la restriction temporaire des déplacements non essentiels vers l'Union européenne et la possible levée de cette restriction

La liste des pays tiers épargnés par les restrictions européennes se raccourcit de jour en jour. Le 31 juillet, l’Algérie en avait été supprimée. À présent, l’Union européenne recommande également de fermer les frontières du dernier pays d’Afrique du Nord encore sur la liste, le Maroc.

Ne restent donc plus que 10 pays hors Union n’étant pas affectés par une restriction des voyages non essentiels : l’Australie, le Canada, la Géorgie, le Japon, la Nouvelle-Zélande, le Rwanda, la Corée du Sud, la Thaïlande, la Tunisie et l’Uruguay. L’Union estime que les voyages vers la Chine ne présentent pas de risque, mais ce pays n’a pas rouvert ses frontières aux ressortissants européens.

Alors que cette recommandation n’est parue que le 11 août 2020, l’avis négatif pour les voyages vers le Maroc s’applique depuis le 8 août.

Voir aussi:
Carine Govaert
  144