Charles Michel, Kris Peeters et Jan Jambon siègent au sein de Beliris

Le gouvernement a élargi le nombre de ministres fédéraux siégeant au sein du « Comité de coopération pour les institutions bruxelloises » (Beliris), qui passent ainsi de quatre à six. Le Ministre des Affaires étrangères Didier Reynders (MR) conserve son siège. Mais les Ministres précédents de la Défense, Pieter De Crem (CD&V), des Affaires sociales et de la Santé publique, Laurette Onkelinx (PS), et de l’Economie, Johan Vande Lanotte (sp.a), laissent la place à cinq nouveaux arrivants.

Beliris se compose désormais, au niveau fédéral :

  • du Premier Ministre, Charles Michel (MR) ;
  • du Vice-Premier Ministre et Ministre de la Coopération au développement, de l’Agenda numérique, des Télécommunications et de la Poste, Alexander De Croo (Open VLD) ;
  • du Vice-Premier Ministre et Ministre de la Sécurité et de l’Intérieur, chargé des Grandes Villes et de la Régie des bâtiments, Jan Jambon (N-VA) ;
  • du Vice-Premier Ministre et Ministre de l’Emploi, de l’Economie et des Consommateurs, chargé du Commerce extérieur, Kris Peeters (CD&V) ;
  • du Vice-Premier Ministre et Ministre des Affaires étrangères et européennes, chargé de Beliris et des Institutions culturelles fédérales, Didier Reynders (MR) ; et
  • du Ministre des Classes moyennes, des Indépendants, des PME, de l’Agriculture et de l’Intégration sociale, Willy Borsus (MR).

Les autorités fédérales et bruxelloises collaborent au sein de Beliris afin de promouvoir le rôle international et la fonction de capitale de Bruxelles. La fondation de Beliris remonte à 1989, en exécution de la loi spéciale sur les institutions bruxelloises, et se compose de ministres tant fédéraux que régionaux. Beliris réalise des projets de construction et de rénovation, tels que la rénovation de l’Atomium, la modernisation du Théâtre Royal de la Monnaie, ou la modernisation du couloir reliant la Gare centrale et la station de métro « Gare centrale ». Beliris soutient également divers contrats de quartier.

Le nouvel arrêté de nomination entre en vigueur le 4 décembre 2014, soit 10 jours après sa publication au Moniteur belge.

Source:Arrêté royal du 20 novembre 2014 modifiant l’arrêté royal du 14 juillet 1989 portant fixation du nombre de membres du comité de coopération institué par la loi spéciale du 12 janvier 1989 relative aux Institutions bruxelloises, M.B., 24 novembre 2014
Voir égalementLoi spéciale du 12 janvier 1989 relative aux Institutions bruxelloises, M.B., 14 janvier 1989 (art. 43 et s.)Arrêté royal du 8 janvier 2012 portant désignation de quatre ministres au sein du comité de coopération visé par l'article 43 de la loi spéciale du 12 janvier 1989 relative aux Institutions bruxelloises, M.B., 13 janvier 2012, tel que modifié par l’arrêté royal du 17 mars 2013, M.B., 22 mars 2013Comité de coopération visé à l'article 43 de la loi spéciale du 12 janvier 1989 relative aux Institutions bruxelloises (Beliris)

Carine Govaert / Benoît Lysy

Arrêté royal modifiant l'arrêté royal du 14 juillet 1989 portant fixation du nombre de membres du comité de coopération institué par la loi spéciale du 12 janvier 1989 relative aux Institutions bruxelloises

Date de promulgation : 20/11/2014
Date de publication : 24/11/2014

Publié 26-11-2014

  99