Aide au recrutement pour les projets d’économie circulaire et les projets de croissance économique à Bruxelles

Arrêté du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale relatif à l'aide au recrutement pour projets de croissance économique ou d'économie circulaire

Moniteur belge. – Depuis le 15 mai 2019, la Région bruxelloise subsidie le recrutement de nouveaux travailleurs qui seront occupés dans le cadre d’un projet d’économie circulaire ou d’un projet de croissance économique.

Projet d’économie circulaire

Le ministre bruxellois de l’Emploi, Didier Gosuin, octroie une aide aux micro, petites et moyennes entreprises qui engagent un nouveau travailleur dans le but de réaliser un projet d’économie circulaire. Il doit s’agir d’un engagement à temps plein, pour une durée indéterminée.

Un projet d’économie circulaire est un projet qui poursuit un double objectif :
  • diminuer significativement l’utilisation de matières vierges non renouvelables
  • et diminuer significativement la production de déchets.

Le gouvernement bruxellois fixe les conditions d’octroi dans un arrêté du 4 avril 2019. En annexe 2 de cet arrêté et dans un arrêté ministériel du 3 mai 2019, qui a été publié deux fois, le ministre définit le mode de calcul de la quantité de matières vierges.

L’aide elle-même consiste en un forfait de 20 000 euros pendant la première année d’engagement, et éventuellement un montant de 15 000 euros pendant la deuxième année.

Projet de croissance économique

Les micro et les petites entreprises (pas les moyennes) peuvent en outre obtenir encore une aide pour le recrutement d’un travailleur à temps plein sous contrat de travail à durée indéterminée dans le cadre d’un projet de croissance économique.

Un projet de croissance économique n’a rien à voir avec l’économie circulaire, mais il poursuit un objectif très large :
  • augmenter le chiffre d’affaires
  • créer des emplois.

En annexe de l’arrêté du gouvernement figure une liste des secteurs qui n’ont pas droit à l’aide au recrutement.

– Région de Bruxelles-Capitale
– 15 mai 2019

Carine Govaert
  24