Renaud Bierlaire entre au Comité stratégique du FOREM

Renaud Bierlaire est nommé au sein du ‘Comité stratégique’ de l’Office wallon de la Formation professionnelle et de l’Emploi (FOREM), en tant que membre effectif. Il y représente les organisations de travailleurs. Il remplace Thierry Bodson qui, lui, devient membre suppléant sur le même banc, en lieu et place d’Anne-Marie Robert. Ces nominations prennent cours à la date du 7 juin 2018.

Renaud Bierlaire et Thierry Bodson défendent, tous deux, les couleurs de la FGTB wallonne. Le premier y est conseiller et le second, secrétaire général.

Les 10 membres qui composent le Comité stratégique du FOREM ont été nommés le 21 septembre 2017. Leur mandat reste valable ‘jusqu’au prochain renouvellement intégral du Comité stratégique qui a lieu avant le 31 décembre de l’année de la mise en place du prochain Gouvernement wallon’.

Pour rappel, le ‘Comité stratégique’ est un des organes qui garantissent l’autonomie de gestion du FOREM. Les deux autres étant le ‘Comité de gestion’, et le ‘bureau exécutif’.

Le ‘Comité stratégique’ est un organe consultatif chargé de remettre préalablement des avis :

  • pour aider le Comité de gestion dans sa prise de décision relative à certaines matières stratégiques et budgétaires;
  • sur les décisions de délégation du Comité de gestion vers le Bureau exécutif.

Il est composé du Président et de la Vice-Présidente du Comité de gestion, de l'Administratrice générale, de 2 représentants des employeurs (et leurs suppléants), de 2 représentants des travailleurs (et leurs suppléants), et de 2 autres membres désignés par le Gouvernement wallon. Tous ont voix délibérative, sauf l'Administratrice générale et l'Administratrice générale adjointe qui ont voix consultative.

Source : Arrêté du Gouvernement wallon du 7 juin 2018 modifiant l'arrêté du Gouvernement wallon du 21 septembre 2017 portant nomination des membres du Comité stratégique de l'Office wallon de la Formation professionnelle et de l'Emploi, M.B., 21 juin 2018

Publié 03-07-2018

Béatrice Morais
Wolters Kluwer
  207