Déjà quatre remplacements au CSPPT

Jonas Van Vlem, Isabel Schietgat, Olivier Pilate, Anke Grooten… Voici les noms des nouveaux membres du Conseil supérieur pour la prévention et la protection au travail (CSPPT). Leur nomination a pris cours le 15 juin dernier.

La composition du CSPPT a été renouvelée en octobre dernier. Les membres ont été nommés à la date du 4 octobre 2017, précisément. A la demande des organisations représentatives des employeurs et des travailleurs, certains d’entre eux sont déjà démissionnaires : Vincent Van der Haegen, Dirk Gullentops, Regis Lorant et Greet Moerman.

Ils sont à présent, respectivement, remplacés par :

 

  • Jonas Van Vlem, membre effectif représentant les organisations des travailleurs;
  • Isabel Schietgat, membre effectif représentant les organisations d‘employeurs;
  • Olivier Pilate, membre suppléant représentant les organisations d‘employeurs;
  • Anke Grooten, membre suppléant représentant les organisations d‘employeurs.

Ces quatre membres achèvent, chacun, le mandat de leur prédécesseur. Et comme ce mandat a débuté le 4 octobre 2017 pour une durée de 6 ans (renouvelable), ils l’exerceront, en principe, jusqu’en octobre 2023.

Pour rappel, le CSPPT a pour mission principale d’émettre des avis sur les mesures découlant de la loi du 4 août 1996 relative au bien-être des travailleurs lors de l'exécution de leur travail. Il émet, également, entre autres, un avis sur les rapports annuels établis par la direction générale CBE (‘contrôle du bien-être au travail’) et par la direction générale HUT (‘Humanisation du travail’), ainsi que sur les rapports rédigés au niveau européen.

Source : Arrêté royal du 3 juin 2018 modifiant l'arrêté royal du 21 juillet 2017 portant nomination des membres ordinaires et des membres suppléants du Conseil Supérieur pour la Prévention et la Protection au Travail, M.B., 15 juin 2018

Publié 22-06-2018

Béatrice Morais
Wolters Kluwer
  194