B. Antoine remplace T. Jacques au Comité de gestion du FOREM

Ca bouge au Comité de gestion de l'Office wallon de la Formation professionnelle et de l'Emploi (FOREM), un an après sa nouvelle composition. Bruno Antoine remplace, en effet, Thierry Jacques dans les rangs des représentants des travailleurs. Sa nomination prend rétroactivement cours le 20 juillet 2017.

Le président wallon de la CSC au FOREM

La composition du comité de gestion du FOREM a, en effet, été renouvelée le 1er août 2016. A cette occasion, Thierry Jacques avait été nommé pour 5 ans comme représentant des organisations des travailleurs. A la demande du syndicat chrétien (CSC), le Gouvernement wallon nomme, à présent, Bruno Antoine pour le remplacer. Ce dernier poursuit le mandat de Thierry Jacques, à savoir en principe jusqu’en août 2021.

Bruno Antoine défend, bien entendu, lui aussi les couleurs de la CSC. Il en est même le président de l’aile wallonne depuis peu. Il reste, par ailleurs, également secrétaire fédéral de la CSC-Luxembourg.

Le comité de gestion en bref

Le Comité de gestion du FOREM est composé d'un président, d'un vice-président et de représentants des organisations patronales et syndicales (liste proposée par ces organisations). Seuls ces derniers ont voix délibérative. L'Administratrice générale et les Directeurs généraux du FOREM assistent également aux réunions. Ils disposent, quant à eux, d’une voix consultative. Deux commissaires du Gouvernement wallon participent également aux séances du comité de gestion.

Actuellement, le président et le vice-président du comité de gestion sont, respectivement, Didier Malherbe, et Marc Debois.

Le Comité de gestion négocie et conclut tous les 5 ans un contrat de gestion avec le Gouvernement wallon. Il s'assure de sa mise en œuvre et de son suivi. Il fixe, notamment, le budget du FOREM, conseille le gouvernement en matière de politique de l’emploi et de formation professionnelle (propositions de modifications aux lois, décrets ou arrêtés), et prend des décisions stratégiques dans le respect du contrat de gestion.

Pour mener à bien ses différentes missions, le comité de gestion est assisté par un bureau exécutif, à qui il délègue la prise de certaines décisions, et un comité stratégique (organe consultatif).

Source : Arrêté du Gouvernement wallon du 20 juillet 2017 modifiant l'arrêté du Gouvernement wallon du 14 juillet 2016 portant nomination des membres du Comité de gestion de l'Office wallon de la Formation professionnelle et de l'Emploi, M.B., 14 septembre 2017

Publié 25-09-2017

Béatrice Morais
Wolters Kluwer
  292