Semaine de la mobilité du 16 au 22 septembre : Quelles sont les tendances ?

Chaque année, la Belgique propose au grand public de se mobiliser lors de la Semaine européenne de la Mobilité (16-22 septembre)

Publié 13-09-2019

mobilité-2

Le boum des indemnités vélo

Selon les chiffres du SPF finances, 550.000 travailleurs ont reçu une indemnité vélo pour l’année fiscale 2018, ce qui représente une augmentation de 25 %.
Le montant moyen de cette indemnité est passé de 233 à 252 euros et vient s’ajouter au salaire du travailleur.

Cela s’explique non seulement par le fait que le vélo est une alternative pour échapper aux embouteillages mais surtout par les avantages sociaux et fiscaux de l’indemnité vélo (exonérations fiscale et sociale de l’indemnité à hauteur de 0,24 €/km).

Le boum de ces chiffres est d’autant plus vrai qu’ils ne prennent pas en compte les travailleurs qui se rendent en vélo au travail sans percevoir l’indemnité vélo. Celle-ci n’étant obligatoire que si elle est prévue par une CCT sectorielle ou d’entreprise, le règlement de travail ou l’usage.
Des voix s’élèvent déjà pour étendre le système ….

L’importance des voitures de société

Une enquête sur la mobilité de Securex fait apparaître que le Belge est encore très attaché à sa voiture de société. 59 % des répondants disposant d’une voiture de société se déclarent même prêts à changer de travail si leur employeur ne leur proposait plus de voiture. Ce sont surtout les salariés de moins de 50 ans qui en manifestent l’intention (66 % versus 36 %).

Outre l’attachement à la voiture de société, il semble également régner une aversion pour les alternatives. Interrogés sur le fait de savoir s’ils étaient prêts à troquer leur voiture pour une voiture plus petite combinée avec des moyens de transport alternatifs (vélo, trottinette, abonnement, voiture partagée…), 2 salariés belges sur 3 indiquent ne pas y être ouverts. Fait notable, il n’y a pas de différence entre les hommes et les femmes, ni en matière d’âge ou de lieu de résidence des travailleurs.

Ce qui a en revanche un impact sur les chiffres, c’est la flexibilité dont un travailleur jouit ou non en termes de lieu et de temps passé entre le domicile et le travail. Les travailleurs qui peuvent choisir le moment où ils travaillent (horaires flottants) envisagent davantage (44 % versus 23 %) d’échanger leur voiture de société contre un (plus) petit modèle et de le combiner avec des moyens de transport alternatifs si leur employeur le propose. Chez les travailleurs qui peuvent choisir où ils travaillent (télétravail), cette différence est même encore plus grande (45 % versus 23 %).

L’étude révèle également qu’il reste encore de la marge en ce qui concerne la communication autour des alternatives :
- 1 travailleur belge sur 5 indique ne pas être au courant des possibilités d’échanger la voiture de société contre une alternative ; 
- à peine 1 travailleur belge sur 4 est bien informé et trouve les alternatives intéressantes ;
- les 57 % restants de tous les répondants connaissent les alternatives, mais ne les trouvent pas intéressantes.

Et l’avenir ….

A l'heure des manifestations en faveur de la protection du climat, des formations des nouveaux gouvernements, la question est de savoir si les mesures prises par le législateur comme alternatives aux voitures de société auront un impact sur la pollution ou encore sur les divers problèmes liés au transport (santé, infrastructure, ….).

Tout savoir sur l'intervention de l'employeur dans les frais de transport

L’analyse juridique de toute cette matière est disponible sous une nouvelle forme dans le module pratique de la base de données SocialEye.
La matière y est reprise sous le verbo "La mobilité dans les relations de travail" et se compose :
1) introduction
2) Déplacement domicile-lieu de travail
   Transport en commun
   Voiture privée
   Déplacement à vélo
   Déplacement à pied
   Transport collectif organisé ou covoiturage organisé par l'employeur
   Synthèse relative à l'exonération fiscale et sociale accordée au travailleur
3) Déplacements professionnels
4) La voiture de société et ses alternatives
   Mise à disposition d'une voiture de société
   Sur un plan social
   Sur un plan fiscal
   Allocation de mobilité ("cash for car")
   Budget mobilité
   Comparaison des deux systèmes
5) Plans de déplacement

  131