Relation de travail - les points d'attention du mois de mars 2020

Coronavirus - Détachement vers les Pays-Bas - Indexation - Heure d'été

Publié 06-03-2020

lightbulb-2692247_1920

Le mois de mars impliquera quelques changements dans la relation de travail. Nele Martens, conseillère juridique chez Acerta, vous propose ci-dessous un récapitulatif des principaux changements.

Chômage temporaire en raison du coronavirus

Le coronavirus se propage rapidement en Europe. Cela a un impact sur l’économie. Il y a un risque réel que le virus ait également des conséquences sur votre entreprise. Quels droits et devoirs avez-vous en tant qu’employeur ? que travailleur ? La ministre de l’Emploi, Nathalie Muylle, a déclaré que le chômage temporaire pour cause de force majeure pourra s'appliquer.

L’ONEM a publié une instruction à ce propos concernant les situations dans lesquelles vous pouvez invoquer le chômage temporaire. Voyez la brève publiée ici.

SocialEye vous propose les règles qui s'appliquent au chômage temporaire pour cas de force majeure.

Obligation de notification en cas de détachement aux Pays-Bas

À partir du 1er mars 2020, vous êtes tenu de notifier à l’avance lorsque vous envoyez vos collaborateurs aux Pays-Bas pour une mission temporaire. Vous devrez le notifier via l’application web postedworkers.nl. Vous découvrirez les implications précises de cette procédure ici.

Indexation des prestations sociales et des salaires du non-marchand

Comme prévu par Acerta, l’indice-pivot pour les traitements du secteur public et les prestations sociales a été dépassé un mois plus tôt que prévu. De ce fait, les allocations sociales et les salaires du secteur non marchand doivent être indexés. Les allocations sociales et les pensions seront dès lors indexées de 2 % en mars, tandis que les salaires du secteur public seront indexés de 2 % en avril.

Voyez la brève publiée dans les actualités de SocialEye.

Passage à l'heure d'été

Chaque année, nous avançons nos montres d’une heure, ce qui a des conséquences pour les travailleurs qui prestent de nuit. En effet, ils travaillent une heure de moins que d’habitude cette nuit-là. Cette année, le changement d’heure aura lieu dans la nuit du samedi 28 mars au dimanche 29 mars.

Si vos collaborateurs sont payés sur une base mensuelle, le paiement n’est pas impacté. Si vos collaborateurs sont payés à l’heure, le changement aura des conséquences. Afin de compenser le fait qu’ils ne travaillent que 7 heures au lieu de 8, il est conseillé d’occuper les mêmes collaborateurs pendant la nuit du passage à l’heure d’hiver.

Voyez l'article publié sur Legalworld lors du passage à l'heure d'hiver.

  111