Médias sociaux et droit du travail

Sabine CornelisL’Internet est le terrain de prédilection des conflits et des tiraillements entre liberté d’expression d’une part et droit à la vie privée d’autre part. L’évolution des médias sociaux a encore compliqué cette situation. Parallèlement, le développement des nouvelles technologies tend à faire disparaître la frontière entre la vie professionnelle et la vie privée des travailleurs: combien de travailleurs lisent leurs courriels professionnels sur leurs smartphones? Combien réservent leurs vacances privées à partir de leur ordinateur sur leur lieu de travail? Combien consultent les médias sociaux sur les lieux de travail?

En outre, les développements technologiques permettent désormais à l’employeur d’exercer une surveillance plus importante du travailleur (contrôle des e-mails, pointage, géolocalisation, etc.).



L’ensemble de ces évolutions a amené Sabine Cornelis, avocate, à s’interroger sur les limites posées aux droits fondamentaux du travailleur à chaque stade de la relation de travail:

  • Le droit à la vie privée du travailleur empêche-t-il l’employeur de se renseigner sur un candidat en consultant Facebook?
  • Un travailleur peut-il revendiquer le droit de consulter les réseaux sociaux à des fins privées sur son lieu de travail?
  • L’employeur peut-il prendre connaissance des informations diffusées sur les réseaux sociaux par son travailleur?
  • Peut-il licencier pour motif grave un travailleur qui a publié des informations confidentielles ou des propos injurieux à son égard sur les réseaux sociaux?
  • ... 

Autant de questions auxquelles l’auteur répond dans son nouvel ouvrage "Médias sociaux et droit du travail. Friends? Followers?"

Sabine Cornelis est titulaire d’une licence en droit de l’Université de Liège (2007). Après plusieurs années passées en qualité d’assistante et de maître de conférences au service de droit social de l’ULg, elle se consacre désormais entièrement à sa profession d’avocate au barreau de Liège. Elle poursuit cependant l’enseignement du droit social aux candidats courtiers en assurances et aux conseillers en gestion du personnel (I.F.A.P.M.E.).

Publié 17-05-2016

  221