Le plan cafétéria : un système de rémunération à la carte

Le plan cafétéria est un système de rémunération à la carte déterminé par l’employeur au niveau de l’entreprise.

Publié 16-01-2019

Alternative à la rémunération

Depuis plusieurs années, les employeurs tentent de trouver des alternatives à la rémunération ordinaire afin de rémunérer leurs travailleurs. Cette tendance s’explique par la combinaison de différents objectifs tels que motiver ou encore fidéliser les travailleurs, améliorer l’image de l’entreprise, optimiser les rémunérations des travailleurs,…

L’individualisation des choix du travailleur s’est accrue au fil des années puisqu’il est désormais de plus en plus commun que ce dernier compose lui-même une partie de son package salarial à l’aide d’un système reprenant plusieurs alternatives qui peuvent se moduler en fonction de ses besoins tout au long de sa vie professionnelle.

différents types de café

Rémunération à la carte

C’est ainsi qu’est né le plan cafétéria : un système de rémunération à la carte, déterminé par l’employeur au niveau de l’entreprise. Ce système permet à chacun de ses travailleurs d’allouer une partie prédéterminée de sa rémunération en divers avantages qu’il choisit lui-même en fonction de ses besoins du moment.

Le plan cafétéria

Le plan cafétéria

De nombreux avantages semblent pouvoir faire partie du budget plan cafétéria. Il faut néanmoins prendre garde aux restrictions (non-cumul) qui peuvent se dresser dans le cadre du plan cafétéria.
Peuvent faire partie d'un tel plan :

  • les options sur actions/warrants ;
  • les allocations familiales extra-légales ;
  • l'allocation de mobilité ;
  • les congés extra-légaux.

Ces différents éléments sont analysés de manière approfondie par Marie-Lise Pottier dans le nouveau dossier paru dans la collection "Entreprise et droit social" : Le plan cafétéria et l'indissociable notion de rémunération.

Les possibilités en matière de plan cafetaria sont extrêmement nombreuses et variées, les employeurs peuvent aussi proposer à leurs travailleurs : une mise à disposition de matériel IT, des services de repassage, l'accès à une salle de fitness, l'intervention dans les frais de crèche, un plan pension complementaire, ...

Auteur du dossier : Marie-Lise Pottier

Marie-Lise Pottier est Legal advisor au sein du secrétariat social Securex où elle a acquis une solide expérience de la pratique du droit social. Elle exerce aussi la fonction de juge social au Tribunal du travail francophone de Bruxelles.
Elle publie régulièrement des contributions concernant ses matières de prédilection, parmi lesquelles la formation des jeunes et les différents aspects de la rémunération des travailleurs.

  979