La recherche numérique, un point de repère en pleine crise sanitaire

Dans le prolongement du rapport de l’enquête 2020 Avocats et juristes face au futur, Wolters Kluwer a mené une étude internationale afin de connaître l’impact de la Covid-19 sur le secteur juridique. Dans cet article, nous examinons l’incidence de la crise sur les activités des avocats et nous penchons sur leurs projets d’investissement dans la recherche numérique. Nous avons demandé l’avis de deux avocats, dont vous retrouverez ci-dessous les éclairages intéressants.

Publié 08-01-2021

Impact économique et exercice de coûts

covid-beeld

L’étude relative à l’impact de la Covid-19 révèle que 22 % des avocats pensent que la crise sanitaire aura une influence négative sur leurs affaires. La grande majorité ne parvient pas encore clairement à évaluer cet impact ou envisage un statu quo, et 10 % prévoient même un scénario de croissance.

À court terme, 38 % des avocats ont l’intention d’optimiser leurs coûts structurels. Il s’agit aussi bien d’avocats qui présagent un scénario de décroissance que d’avocats qui préfèrent ne pas se prononcer, ou qui envisagent une croissance.

Recherche numérique

15 % des avocats indiquent qu’ils investiront davantage dans la recherche numérique au cours des douze prochains mois, avec un taux de croissance de l’ordre de 11 à 20 % ou de 21 à 30 %. Seuls 7 % des avocats prévoient une diminution de leurs investissements. Pour 37 % des avocats, leurs investissements dans la recherche numérique resteront identiques.

Concernant l’impact de la crise sanitaire sur leurs affaires, la majorité des avocats envisagent plutôt un statu quo ou ne parviennent pas encore à faire de prédictions. Pour ceux qui le peuvent, cependant, elles sont plutôt négatives. Pour ceux qui envisagent une évolution de leurs investissements dans la recherche numérique, ces investissements iraient plutôt en augmentant. À cet égard, la place que la recherche numérique a acquise dans la nouvelle normalité n’y est certainement pas pour rien.

  162