L'avocat connecté - 6 pistes pour un bon départ

Compte-rendu de la Conférence organisée par l'Incubateur - 21/03/2018

L'Incubateur d'Avocats.be organisait le 21 mars dernier une conférence au Palais des Congrès de Liège. Il voulait proposer à l'avocat, 6 pistes pour être mieux connecté: maitriser le Big Data, collaborer au cabinet, gérer la transition de la génération Y, partir à la conquête du web, communiquer avec les bons réseaux sociaux et centrer le service juridique sur le client. 

 

Publié 23-03-2018

avocat-connecté

La digitalisation de la profession d'avocat est un phénomène irrésistible. Or, trop peu d'avocats sont aujourd'hui conscients des impacts profonds que la vague du digital entraîne sur la profession et son mode de fonctionnement. Les avocats ont tendance à percevoir ces changements comme autant de menaces plutôt que comme des opportunités. La peur du changement se mue souvent en résignation. Que faire face à ces bouleversements technologiques?

L'Incubateur d'Avocats.be a pour mission d'aider les avocats à négocier le tournant du numérique. Si aujourd'hui les avocats sont (pour la plupart?) sensibilisés aux défis que le digital pose à l'encontre la profession, la grande majorité des avocats se pose encore la légitime question «par où commencer?». La conférence sur l'Avocat Connecté qui se tenait le 21 mars 2018 au Palais des congrès de Liège visait à répondre à cette question.

En guise d’introduction, Isabelle Tasset, Bâtonnier du barreau de Liège, a d’abord pris la parole pour rappeler, devant le large panel présent, que, quelle que soit l’évolution de la profession, les compétences humaines de l’avocat restent primordiales. «Demain, les machines seront là mais nous porterons toujours notre robe», a déclaré Isabelle Tasset. Christophe Charlot, journaliste au Trends-Tendances, a ensuite livré sa vision de l’avocat du futur.

6 pistes pour un bon départ en tant qu’avocat connecté étaient alors proposées aux participants. Bref résumé de ces quelques pistes.

Service client

Par Jean-Christophe Cuvelier, growth hacker chez MAD Kings

Grâce au net, le client connait déjà son avocat avant de le rencontrer. Dès lors, il est intéressant d’utiliser son site non seulement comme une carte de visite mais aussi pour créer et diffuser du contenu.

Développement clientèle

par Aurélien Schvartz, CEO de My-Lawyer.be

La clientèle est connectée. Ce qui est vrai pour un achat quelconque en ligne, l’est aussi pour la recherche d’un avocat. Ne pas être présent sur internet, c’est ne pas exister aux yeux des clients d’aujourd’hui. Or, dans l’assemblée réunie lors de cet événement, moins de la moitié des avocats disposaient d’un site internet ! Les avocats doivent certainement encore améliorer leur présence dans le monde digital.

Communiquer sur le web

par Maha Karim, fondatrice de MKKM

Etre présent sur internet, ce n’est pas seulement disposer d’un site mais aussi utiliser à bon escient les réseaux sociaux. Maha Karim nous a expliqué lesquels utiliser en fonction des demandes des clients et des spécialités des avocats. Si Linkedin convient parfaitement à des relations B2B, c’est Facebook qui devrait être privilégié pour des relations B2C. Pourtant, peu d’avocats utilisent aujourd’hui Facebook à titre professionnel.

Travail d'équipe

par Lionel Barets, fondateur de Convidencia

Lionel Barets a exposé comment tirer profit des méthodes LEAN et AGILE et comment favoriser le travail collaboratif au sein d’un cabinet d’avocats. Les processus de co-création et le travail collaboratif doivent être encouragés afin d’augmenter le processus de créativité.

Sans oublier, par la suite, la phase d’évaluation de ce travail d’équipe. Qu’est-ce qui a fonctionné bien ou moins bien? Que pouvons-nous améliorer?

Organisation du cabinet

par Erik De Herdt, CEO de Lex.be et lauréat du Prix de l’innovation

Erik De Herdt a expliqué comment l’automatisation et le big data pouvaient libérer les avocats des tâches pénibles et permettre, dès lors, de retrouver un meilleur équilibre vie privée/vie professionnelle.

50 % du temps, au sein d’un cabinet est consacré à la recherche. En automatisant celle-ci et en améliorant également l’accès à l’information au sein du cabinet (mieux partager l’information au sein d’un même cabinet, rassembler la jurisprudence interne au cabinet et non publiée, rassembler ses documents internes au sein d’une « bibliothèque » partagée…), on libère un temps précieux que l’avocat peut consacrer à des tâches où sa valeur ajoutée est primordiale.

Gestion de la carrière

par Anne-Laure Losseau, executive coach chez ALIGN

Anne-Laure Losseau a invité le public à voir le digital comme une opportunité pour développer sa carrière. Elle a souligné que la génération Y qui sort des études était un atout à pour la transition numérique d’un cabinet. 

Jean-Pierre Buyle, présidents d’Avocats.be, a clôturé cette après-midi. Il a exposé les nombreuses initiatives « officielles » en cours en matière de digitalisation: DPA, e-box, e-deposit… et a aussi déclaré, que pour assurer la transparence et le bon usage des legal tech, il était nécessaire que les professionnels s’engagent auprès des nombreuses start up qui émergent sur le marché juridique.

Il a terminé en remerciant l’équipe de l’Incubateur pour l’initiative et la parfaite organisation de cette après-midi consacrée à la transition numérique.

C'est de cette co-création appelée de ses voeux par Jean-Pierre Buyle qu'est né Legal Insights, le nouvel outil Legal Tech proposé par Wolters Kluwer. Cet outil de justice prédictive a été créé en collaboration avec le barreau de Gand et le barreau de Mons. Wolters Kluwer était présent à la conférence du 21 mars et y a présenté son nouvel outil Legal Insights ainsi que les logiciels DLex et Kleos.

Logiciels de gestion de votre cabinet d’avocats

Gérer au mieux votre temps et celui de vos collaborateurs, savoir quels dossiers sont les plus onéreux, sécuriser les données de votre cabinet, maximaliser le temps facturé,… Comme avocat, les défis s’accumulent. Avec Kleos et DLex vous gérez aisément vos dossiers, avez toujours accès à tous vos documents contactes, factures et votre agenda. Et les rapports vous permettent de prendre des décisions réfléchis.

Envie de tester Kleos, le logiciel de gestion prêt à l’emploi ? Demandez votre période d’essai gratuit ici. 

En savoir plus DLex, le logiciel de gestion sur mesure ? Contactez-nous 

 

 

  884