Des professionnels du droit identifient les tendances qui ont le plus d’impact sur le secteur juridique

Wolters Kluwer donne des conseils aux juristes pour se préparer à l’avenir

Le secteur du droit est en pleine mutation, principalement guidée par la convergence de tendances externes. La complexité croissante des informations, les demandes des clients, les forces économiques, les technologies émergentes et les changements démographiques sont autant de phénomènes qui contribuent aux évolutions actuelles et façonnent l’avenir. 

Bien que plus de deux tiers des avocats s’attendent à ce que ces tendances aient un impact pour eux d’ici 2022, l’enquête souligne que moins d’un tiers des avocats y sont bien préparés, révélant un écart préoccupant entre ces forces à court terme et l’aptitude à les gérer.

Publié 29-08-2019

LEADERSHIP ET CULTURE

Le leadership doit communiquer une vision stratégique claire, proposer un plan pour y parvenir et instaurer un climat d’ouverture au changement

À défaut d’un leadership fort et d’un climat ouvert au changement, les organisations ne parviendront pas à évoluer. Pour de nombreux avocats, les dirigeants pourraient faire davantage pour aider leur organisation à se préparer pour l’avenir. En réalité, 55 % des participants à la Future Ready Lawyer Survey estiment que la résistance du leadership au changement et la difficulté à gérer ce changement sont des obstacles majeurs au changement dans leur organisation.

TALENT

Diversifier l’expertise et les compétences du personnel pour renforcer les capacités globales de l’organisation

Les cabinets d’avocats et les départements juridiques ont besoin, sans plus attendre, d’une plus grande diversité de compétences et d’experts technologiques au sein de leurs équipes. Près de huit avocats sur dix affirment que le recours plus fréquent aux technologies jouera un rôle plus important dans la prestation de services à l’horizon 2022.

L’enquête révèle également que le manque de connaissances, de compétences et de compréhension des technologies st, d’après les avocats, la principale raison pour laquelle leur organisation est réticente à avoir recours aux nouvelles technologies. Selon les participants à l’enquête, la bonne nouvelle est que le recrutement d’experts technologiques est la mesure numéro un adoptée à l’heure actuelle par les organisations juridiques pour se préparer pour l’avenir. 

TECHNOLOGIE

Evaluer les besoins et se concentrer sur les solutions qui permettent de résoudre des problèmes spécifiques

La technologie peut aider les professionnels du droit à obtenir de meilleurs résultats, à gagner en efficacité et à améliorer leur productivité. L’essentiel est de bien comprendre les problèmes spécifiques et d’identifier les opportunités afin d’exploiter les bonnes technologies.

Il ressort de la Future Ready Lawyer Survey que les organisations qui optimisent la technologie sont plus performantes que celles qui ne le font pas et ce, dans tous les domaines. Ces entreprises sont également plus rentables.

De plus, l’adoption des technologies s’accélère et le recours aux technologies transformationnelles devrait doubler d’ici 2022. Ces technologies englobent l’analyse prédictive, le Big Data, l’intelligence artificielle, l’apprentissage machine, l’automatisation robotisée des processus et la Blockchain.

PROCESSUS

S’assurer de disposer des meilleurs processus : pas de place à l’improvisation

Les avantages offerts par la technologie sont supérieurs si on dispose des processus organisationnels et des flux de travail les plus efficaces. Par exemple, l’étude a montré que dans les trois prochaines années, deux tiers des avocats espèrent que leur organisation utilisera les contrats intelligents, l’analyse prédictive et les outils de soutien à la prise de décision. Les entreprises doivent comprendre dans quelle mesure ces technologies vont (et devraient) modifier leurs processus et flux de travail dans l’ensemble de leur organisation et potentiellement avec d’autres acteurs de l’écosystème juridique externe.

PRIORITÉ AU CLIENT

Le client doit être au cœur de vos préoccupations dans tout ce que vous faites

Les leaders du secteur juridique s’accordent à dire que l’évolution des attentes des clients sera un élément moteur dans la transformation du secteur juridique. Les clients veulent obtenir plus pour moins cher, payer pour la valeur fournie plutôt que pour les heures prestées ainsi qu’avoir un accès aisé aux services et à l’expertise. À l’avenir, les services aux clients devront être davantage basés sur la connaissance, collaboratifs, accessibles, spécialisés et sensibles aux prix. Grâce à la numérisation accrue des données des clients, les capacités technologiques peuvent permettre aux entreprises de se démarquer en utilisant l’analyse des données pour mieux connaître leurs clients.

  479