Aléa et droit : colloque du 12 septembre 2019

Université de Namur, auditoire Pedro Arrupe

Le 12 septembre prochain, la Revue du notariat belge, en collaboration avec la Fondation des annales du notariat et de l’enregistrement (fondation d’utilité publique), organise, sous la direction de Jean-Luc Ledoux et René Robaye, un colloque à l'Université de Namur intitulé « Aléa et droit ».

Publié 06-08-2019

conference829570660

Le 12 septembre prochain, la Revue du notariat belge, en collaboration avec la Fondation des annales du notariat et de l’enregistrement (fondation d’utilité publique), organise, sous la direction de Jean-Luc Ledoux et René Robaye, un colloque à l'Université de Namur intitulé « Aléa et droit ».

Ce thème présente un intérêt certain pour les notaires, les conseillers juridiques et les professionnels du chiffre qui sont souvent interpellés sur les problématiques qui feront l'objet de ce colloque.

A cette occasion, sept exposés seront proposés au public, dont voici les principales lignes de réflexion.

L’aléa, c’est tout particulièrement la durée de la vie humaine. Michel Denuit et Julien Trufin, actuaires et professeurs UCL et ULB, vous présenteront une vision renouvelée de l’espérance de vie.

Gauthier Fiévet, assistant à l’UCL, abordera ensuite les grands principes des contrats aléatoires.

Suivra Alain-Charles Van Gysel, professeur à l’ULB, qui vous exposera une conception nouvelle d’appréhender l’usufruit du survivant dans un couple.

Après une courte pause, le colloque se poursuivra avec Jean-Luc Ledoux, professeur émérite de l’UCL, qui fera le point sur la rente des ascendants et les opinions divergentes publiées récemment.

Il cédera la parole à Gilles de Foy, avocat au Barreau de Bruxelles, qui donnera un aperçu des opérations aléatoires sur deux têtes.

André Culot, professeur à l'EFP, à l'ESSF et chargé de conférences à la Solvay Brussels School (ULB), fera ensuite la synthèse des dispositions du décret wallon relatif aux ventes en viager.

Enfin, pour conclure le colloque, Etienne Marique, magistrat, exposera en tant que président de la Commission des jeux de hasard ce qu’il faut savoir de cette matière en explosion constante et qui est devenue une nuisance sociale.

  65