10 choses à garder à l’esprit si vous souhaitez acheter un logiciel de gestion pour avocats

De nombreux paramètres doivent être pris en compte lors de l’achat d’un nouveau logiciel de gestion pour votre cabinet d’avocats. Les organisations sont bien souvent inondées d’informations relatives à différentes sortes de solutions. Pourtant, la question clé est en réalité la suivante: par où commencer pour disposer du logiciel le mieux adapté à votre cabinet?

Voici une liste des choses à faire et à ne pas faire, et qui permettra à votre cabinet d’avocats  d’effectuer le bon choix. 

  1. Choisissez un partenaire fiable pour l’achat de votre logiciel. Pensez à la pérennisation de votre investissement: le logiciel proposé doit se développer avec votre organisation. Parce qu’il vous est impossible, maintenant, de savoir où en sera votre cabinet dans cinq ans,  un logiciel doté d’un environnement technologique flexible est d’une grande importance
  2. Analysez votre utilisation des données: combien de documents/dossiers votre cabinet traite-il?  Cela vous aidera à déterminer le type de solution dont votre structure a besoin.
  3. Quel type d’utilisateur êtes-vous? Faites-vous appel à de multiples applications mobiles (smartphone et tablette) ou préférez-vous travailler avec un PC? Votre cabinet est-il prêt pour le cloud ou préférez-vous conserver vos documents au niveau local?
  4. Demandez au fournisseur du logiciel de vous donner une référence. De cette façon, vous pourrez parler avec un confrère du service et des produits proposés.
  5. De quels modules avez-vous besoin? Simplement le logiciel de base destiné à la gestion de documents et de l’agenda, ou également des modules plus larges, comme la facturation, la comptabilité, le reporting et le portail client?
  6. N’oubliez pas la formation. Beaucoup d’organisations oublient les coûts destinés à l’apprentissage. Veillez à ce que ces coûts figurent dès le début dans votre budget et évaluez pour chaque produit l’importance de la formation nécessaire.
  7. La structure de votre organisation est également importante. Êtes-vous un avocat travaillant en solo ou un grand cabinet? Chaque cabinet a sa façon de travailler. Le choix d’un logiciel joue également un rôle important dans le fonctionnement futur de votre cabinet: un logiciel bien choisi vous permettra de réaliser des économies, notamment en termes de capacité administrative.
  8. Informez-vous du prix. En tant qu’organisation, vous devez avoir une idée claire des frais que vous engagez avant et après l’achat du logiciel. Informez-vous des coûts qu’impliuent notamment les licences et l’entretien.
  9. Une démonstration en direct en dit plus qu’un site internet ou un dépliant. Demandez un rendez-vous sur place, dans votre cabinet, de manière à ce que le fonctionnement du logiciel vous soit expliqué en direct. Vous pourrez ainsi poser toutes vos questions immédiatement.
  10. Il peut arriver qu’en interne votre cabinet ne soit pas encore prêt pour l’implémentation d’un logiciel. Gardez à l’esprit qu’au plus simplement le logiciel s’intégrera au hardware et aux logiciels existants, au plus il sera attrayant pour votre cabinet.

  

Vous trouverez ici de plus amples informations sur le logiciel de gestion pour avocats de Wolters Kluwer.

Vous pouvez toujours nous contacter en appelant le 0800/40 310 ou via client.BE@wolterskluwer.com.

 Nous analyserons, sans engagement de votre part, les besoins spécifiques de votre cabinet.

Publié 22-08-2016

  22