L’assurance de la responsabilité des professions juridiques et comptables

Qu’il s’agisse des professions juridiques ou comptables, la notion de responsabilité est un concept de plus en plus mobilisé.

Dans une ère où le résultat devient l’absolu, les professionnels du droit et/ou du chiffre s’exposent de façon accrue à des griefs de la part de leurs clients, voire encore des tiers avec lesquels ils n’entretiennent aucun lien contractuel.

Publié 03-03-2020

une équipe

Dans cette mesure, l’assurance RC professionnelle s’avère ainsi essentielle tant pour les avocats, les notaires, les huissiers de justice que pour les comptables et les fiscalistes.

Les clients ou tiers ne sont pas sans recours et, corrélativement, les professionnels ne sont pas sans protection.

Dans leur livre consacré aux assurances de la responsabilité des professions juridiques et comptables paru dans le traité “Responsabilités”, Guillaume David et Carole Van der Wilt exposent les polices d’assurance qui sont actionnables selon que l’assuré est avocat, notaire, huissier de justice, comptable-fiscaliste.

Ils y analysent les points forts et faibles de chaque police d’assurance, ce qui permet au lecteur (qu’il soit personne lésée ou assuré) de connaître les réels tenants et aboutissants de chaque police.

  179